Technologies durables
Myanmar

Recherche et partage de technologies innovantes pour la valorisation des déchets organiques au Myanmar


Landfill

Ce projet sera mené par le GRET dans la ville de Magway, au centre du Myanmar. Actuellement, la gestion des déchets se limite à la collecte partielle des ordures et à leur évacuation sur une décharge non contrôlée, mise à la disposition du Township Development Committee. Ce terrain ne dispose d’aucune infrastructure de base (route d’accès, clôture, étanchéisation du sol, récupération des lixiviats, pont bascule, etc.), de délimitations physiques, ni même de dispositifs de stockage des déchets spéciaux (notamment médicaux) qui sont entreposés à même le sol. Tout cela induit un risque élevé pour l’environnement (en particulier les ressources en eau) et la santé des travailleurs. Aucune valorisation organique n’est réalisée à ce jour alors que les déchets fermentescibles représentent 70% à 80% du total produit dans les quartiers centraux et marchés de la ville. Enfin le personnel, peu ou pas formé, ne dispose que de moyens très limités pour fournir des services de qualité à ses habitants.

En parallèle, la collecte des déchets ménagers n’est réalisée de manière satisfaisante que sur les axes principaux de la ville selon un système d’apports volontaires par les habitants au moment du passage du camion, annoncé par un signal sonore. Au sein des quartiers, l’accès est rendu difficile par l’absence ou le mauvais état des voies et le ramassage des ordures est irrégulier, voire inexistant dans certaines zones. Cette absence de service entraîne la création de dépôts d’ordures sauvages à proximité immédiate des habitations.

Ce projet vise à une meilleure collecte, traitement et valorisation des déchets du centre-ville, le tout s’appuyant sur des technologies durables. Ceci permettra d’améliorer les conditions de vie des habitants et minimiser les impacts sur l’environnement.

Le programme évoluera sur deux zones : le site de la décharge et une zone de collecte au centre de la ville, regroupant plus de 13 000 habitants. A proximité de la décharge, une unité de compostage sera déployée. Cette dernière permettra de valoriser une partie des déchets organiques mais aussi de réduire la pollution de l’air, des sols et des eaux.

En parallèle, un service de collecte sera mis en place notamment auprès des habitations peu desservies par la collecte de déchets. Les commerçants et habitants seront sensibilisés à l’intérêt du tri et du compostage. Des bacs de collecte pour compostage seront mis en place sur les marchés. Enfin, afin de susciter l’adhésion des résidents, un système de rétribution du compost sera testé (ce dernier sera aussi utilisé dans les espaces verts ou vendus à des agriculteurs).

Il est prévu d’étendre ce projet sur l’ensemble de la ville (75 000 habitants) et de diffuser, à l’échelle du pays, les innovations expérimentées. Au-delà du partage, un travail de plaidoyer sera entrepris auprès des autorités publiques afin de favoriser la mise en place d’approches durables de gestion des déchets dans les villes du pays.

Une vidéo présentant le projet :

Partager ce projet sur :
© 2014 Fondation EnsembleCréditsMentions légalesCookiesFAQPlan du siteRSS