Pêche durable
Cambodge

Valoriser la gestion communautaire des zones de conservation halieutiques dans les zones humides protégées du site Ramsar de Stung Treng


L’objectif de ce projet est d’accroître la capacité de résilience des ressources issues de la pêche, et des moyens de subsistance locaux qui lui sont associés, dans les zones humides protégées du site Ramsar de Stung Treng, grâce à une gestion durable et communautaire des pêcheries de 5 zones de conservation prioritaires (2 nouvelles et 3 existantes) et des eaux situées entre ces zones.

Les objectifs secondaires incluent la création et la valorisation d’un réseau regroupant les Pêcheries Communautaires locales (CFi – Community Fisheries) afin qu’elles protègent et gèrent leur propres ressources en poisson, et afin d’assurer une répartition équitable des bénéfices entre tous les acteurs locaux, y compris les femmes et les familles pauvres.

Pour parvenir à cela, trois actions principales seront menées :

  • Conception et mise en oeuvre de plans de gestion pour 5 zones de conservation (des nouveaux plans pour les zones nouvelles et des plans actualisés pour les zones déjà existantes) avec des aides et un soutien technique de Worldfish, de la CEPA (L’Association de Préservation Culturelle et Environnementale – Culture and Environment Preservation Association) et les organisations gouvernementales concernées. Le processus participatif permettra de responsabiliser les groupes de CFi impliqués dans ce projet, de les former à la gestion et à la prise de décision collective. Cela permettra également aux autres acteurs (les villages et les autorités municipales) de mettre en place un mécanisme collaboratif afin qu’ils travaillent ensemble à la gestion de toute la région. La spécificité de cette approche est d’intégrer dans les plans de gestion des mesures de protection sociale pour les foyers les plus pauvres qui vivent près des zones de non-pêche et qui dépendent lourdement de la pêche en tant que nourriture et comme source de revenus (y compris les personnes sans terre et les veuves).
  • Organiser de nombreuses réunions entre les groupes de CFi afin qu’elles protègent conjointement les eaux qui se trouvent en dehors de leur zones de gestion individuelles. Afin de renforcer le réseau regroupant les CFi à l’intérieur du site Ramsar, Worldfish prévoira des visites pour discuter : des succès et des échecs, de la préparation de leurs contributions et de leurs recommandations envers les politiques gouvernementales qui les concernent.
  • Développer les compétences des groupes de CFi dans la mobilisation de soutiens financiers et d’avantages en nature émanant directement d’elles, mais aussi de sources autres que celles provenant de fondations, telles que les organisations communautaires locales/les groupes d’épargne des femmes et autres mécanismes de financements communautaires, afin d’assurer un financement durable du futur réseau, et une pérennisation des activités des CFi.

Ce projet a débuté en 2011, et a permis de tester une co-gestion souple des zones connues de frai et d’alimentation, à l’intérieur desquelles les 3 trois premières zones de conservations ont été établies. Les résultats obtenus permettent de montrer que l’approche de ce projet fonctionne. Les membres des communautés locales, et en particulier les femmes, ont rapporté que les prises de poissons plus gros et plus rentables étaient devenues plus fréquentes et moins difficiles dans les zones à proximité des zones de conservation, réduisant ainsi le coût de la pêche (moins d’essence consommée) et permettant de libérer du temps pour d’autres activités lucratives. Les pêcheurs locaux ont mené une comptabilité régulière des prises, et l’efficacité des mesures de protection sociales dans la préservation des intérêts des femmes et des groupes marginaux a été régulièrement démontrée. Le projet s’inscrit dans la ligne stratégique du gouvernement concernant la gestion du site Ramsar et y contribue directement, et est également en accord avec les stratégies d’aide des CFi menée par l’Administration des Pêcheries (FiA – Fisheries Administration).

Le soutien de la Fondation Ensemble permettra également à Worldfish d’accroître l’attention donnée aux eaux qui entourent et se trouvent entre les zones de conservation (activité n° 2). Cela permettra aussi de faire prendre conscience aux communautés locales dans leur ensemble du besoin impératif de leur contribution, financière et en nature, aux opérations des groupes de CFi, et que leur adhésion aux principes de régulation de la pêche leur seront, à terme profitables.

Résumé du rapport final

Des résultats importants ont été obtenus dans les 3 principaux domaines d’activité :

  • Le renforcement et l’extension du nombre de zones de conservation halieutiques a été possible grâce à l’implication des communautés locales. Des groupes communautaires et les autorités provinciales ont mené des patrouilles régulières et intégrées sur les zones de conservation du fleuve. De plus, les communautés impliquées se sont accordées sur un plan de gestion global des zones de conservation, qui a été ensuite approuvé par les autorités locales nouvellement élues.
  • Un réseau communautaire efficace a été mis en place et ses représentants partagent leurs connaissances et expériences avec les Pêcheries Communautaires locales dans d’autres zones du pays.
  • Enfin, la politique d’engagement à long terme des communautés locales a été assuré par l’implication de leurs membres dans le processus de planification des activités annuelles du plan de gestion du site Ramsar.

Découvrez une présentation de ce projet en vidéo :

Cliquez ici pour accéder à l’interview de Chum Cheub, chef d’équipe des patrouilles communautaires.

Partager ce projet sur :
© 2014 Fondation EnsembleCréditsMentions légalesCookiesFAQPlan du siteRSS