Espèces animales en danger
Népal

Amélioration de l’habitat du tigre et de ses proies en réduisant le pâturage du bétail dans la Réserve Sauvage de Suklaphanta (SWR)


La Réserve Sauvage de Suklaphanta (SWR) est une zone protégée à l’extrême Ouest du Népal. Elle partage ses frontières avec deux réserves de tigres : La Pilibhit Tiger Reserve et la Dudhwa Tiger Reserve. SWR possède les prairies (“phantas”) les plus étendues du Népal, dont l’importances est autant nationale qu’internationale pour des espèces mondialement menacées. 46 espèces de mammifères y ont été répertoriées de source sûre (dont 18 sont protégées par la CITES), et en particulier les espèces mondialement menacées suivantes : le tigre du Bengale, l’éléphant d’Asie, le lapin de l’Assam, la loutre à pelage lisse, l’antilope Nilgaut, le cerf des marais et le rhinocéros indien. La population de cerf des marais de la SWR est la plus importante au monde (elle était estimée à 1.500 à 2.000 individus en 1999).

Awely a lancé en 2010 le programme « Casquettes vertes » dans la SWR, en collaboration avec le National Trust for Nature Conservation. Ce programme a mené, au sein des communautés humaines locales, un programme de sensibilisation à la conservation, en sélectionnant des groupes d’usagers de la zone-tampon, qui dépendent fortement des ressources de la forêt. Depuis sa création, des rencontres autour de la conservation sont organisées chaque année à l’occasion de la Journée Mondiale du Tigre, pour sensibiliser les populations sur l’importance de la conservation du tigre. De plus, un programme éducatif à destination des populations locales et des écoles a été mis en place. Des formations sur le développement de moyens de subsistance durables sont encore aujourd’hui organisées pour 10 groupes d’usagers. Depuis que le Programme « Casquettes Vertes » d’Awely a été mis en place à l’extérieur de la réserve, des changements positifs ont été constatés à l’intérieur de la SWR. Le statut du tigre au Népal, publié par le Gouvernement Népalais en 2013, indique une augmentation de 21% de sa population dans la réserve. Le pâturage du bétail domestique représente, avec le fourrage et la collecte de bois de chauffage, l’une des menaces les plus importantes pour l’équilibre de la réserve. Le pâturage intensif détruit ou modifie de manière significative les habitats naturels, et conduit à la dégradation de la terre ainsi qu’à la détérioration de la biodiversité. Entre 7.000 et 8.000 têtes de bétail (principalement des vaches, des boeufs et des buffles) sont amenées dans la réserve pour paître. Ces animaux sont élevés pour des raisons traditionnelles, pour le travail des champs ou la production de lait. Cependant, la production de lait est faible et des croisements ont été effectués pour améliorer le rendement. Ces nouvelles races exigent plus d’attention et une meilleure alimentation.

L’objectif principal de ce projet, faisant partie du Programme des « Casquettes Vertes », est de réduire l’impact du pâturage illégal dans la SWR en convertissant l’élevage de plein air en élevage en étable, en développant des pépinières de fourrage et en sensibilisant les populations.

Les objectifs secondaires sont de réduire les récoltes fourragères au sein de la SWR, de créer un contexte socio-environnemental favorable aux activités de conservation, et de surveiller l’impact des facteurs anthropiques, tel que le pâturage au coeur de l’habitat naturel du tigre.

En même temps que le développement de la stabulation des vaches, une campagne d’éducation intensive sur le sujet sera lancée. La plupart des groupes ciblés par le programme ne réalisent pas que le pâturage du bétail à l’intérieur de la réserve est vraiment problématique.

De plus, les éleveurs recevront de l’aide afin de produire, sur leurs fermes et dans les structures de la communauté, les aliments pour leurs vaches. La particularité du programme Awely est de mettre en place une surveillance précise de toutes les activités communautaires liées au projet. La surveillance et l’analyse de l’impact anthropique sur l’habitat du tigre seront essentielles pour évaluer les effets du projet.

Ce projet permettra aux « Casquettes Vertes » d’Awely d’étendre leurs activités autour de la SWR.

Partager ce projet sur :
© 2014 Fondation EnsembleCréditsMentions légalesCookiesFAQPlan du siteRSS