Biographies


 

María José Barragán Paladines

María José Barragán Paladines est titulaire d’un master en gestion durable des ressources de l’Université technique de Munich et d’un doctorat en géographie de l’Université Memorial de Saint-Jean de Terre-Neuve. Dans le cadre de son travail postdoctoral au Centre Leibniz de recherche marine tropicale de Brême, elle a développé un nouveau programme de recherche s’appuyant sur la tradition de la sociologie de la connaissance. Elle contribue désormais au réseau européen Gouvernance des océans pour la durabilité – Défis, options et rôle de la science. Elle est également co-auteur d’un ouvrage qui est aujourd’hui l’une des principales références académiques mondiales en matière de recherche, de politiques et de pratiques sur la pêche artisanale. Elle est actuellement directrice scientifique de la station de recherche Charles Darwin aux îles Galápagos.

Matthieu Bernardon

MBernardon_Mini

Avec une licence de biologie Marine et un diplôme d’ingénieur en agro développement international en poche, Matthieu est parti travailler en Mauritanie pour lancer un projet d’aménagement et de développement de la pêche artisanale. Il restera finalement presque une dizaine d’années, à travailler pour l’UICN sur la gestion des pêches en contribuant au développement du programme régional Ouest Africain côtier et marin. Par la suite il a rejoint le département des pêches de la FAO et a travaillé pendant plus de 5 ans en appui à la pêche artisanale et à la gestion des stocks partagés entre les pays de l’Ouest Méditerranéen.

Luc Bonnamour

LBonnamour_Mini

Economiste et financier, Luc Bonnamour a une expérience de 40 ans dans les pays en développement. Il a, notamment, été de 1992 à 2011, au sein de l’Agence française de développement (AFD) : directeur général d’une société de logement social en Guadeloupe, directeur d’agence au Ghana, au Vietnam, en République dominicaine et au Nigeria. Depuis 2011, il a été enseignant en master en développement, consultant d’une entreprise d’énergies renouvelables et commissaire enquêteur dans le Var. Il a, aussi, assuré, au Guatemala (mars 2014) le diagnostic de l’outil de refinancement d’un réseau financier de 15 associations communautaires et, en Argentine (novembre 2014), le diagnostic d’une ONG et l’élaboration d’une stratégie de diversification de ses ressources.

Alexandre Braïlowsky

ABrailowsky_Mini

Docteur en médecine, Alexandre a travaillé pour Médecins du Monde et Médecins sans Frontières au Guatemala , Kenya, Angola et Haïti. Il intègre le GRET pour un projet approvisionnement en eau potable des quartiers défavorisés de Port au Prince. Puis il rejoint le groupe Suez sur la problématique de l’accès aux services. Directeur du développement durable à Aguas Argentinas, il devient directeur de la Responsabilité Sociétale pour Suez Environnement et pour GDF SUEZ. Il a coécrit un article, « les véritables obstacles à l’accès des plus démunis aux services d’eau et d’assainissement », mettant en lumière les idées reçues entretenues par l’aide publique au développement ainsi qu’un mini traité d’ingénierie sociale et sociétale qui regroupe les méthodologies qu’il utilise et qui recentre ces processus sur la question de l’attitude.

Antoine Cadi

Antoine Cadi a réalisé ses études à l’Université Lyon 1 en même temps qu’il anime les réflexions biodiversité au Conservatoire Rhône-Alpes des Espaces Naturels. En 2004, il devient le premier salarié de Noé Conservation et en construit l’équipe. En 2007, il devient Coordinateur des programmes de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. Il rejoint le cabinet de Jean-Louis Borloo en tant que Conseiller Technique en 2009, et prépare, entre autres, les engagements de la France pour 2010, année Internationale de la Biodiversité. Il devient conseiller d’Allain Bougrain Dubourg, de septembre 2010 à Décembre 2013, puis Directeur du Pôle Relations extérieures Communication et Partenariats de la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

Jean-Claude Clermont

JCClermont_mini

Après une formation d’ingénieur à l’École Centrale de Paris, Jean-Claude Clermont a consacré plus de 35 ans au management de grands services urbains d’alimentation en eau et de l’assainissement pour les Groupes Suez et Suez Environnement en France et à l’international. Pendant cinq ans, il a été délégué général d’Aquassistance, ONG impliquée dans la création d’équipements et de services d’eau potable pour les populations les plus démunies. Aujourd’hui, il est consultant indépendant en management des entreprises et des organismes à but non lucratif. Il est engagé dans le mouvement associatif et il est membre actif à titre bénévole de plusieurs associations.

Hervé Conan

HConan_mini

Hervé Conan commence sa carrière comme ingénieur sanitaire à Mayotte, avant de créer localement un bureau d’études dans le secteur du développement local. Il travaille ensuite pour la Société Vergnet puis développe une activité de consultance dans le domaine de la gestion des services publics marchands dans les pays en développement. Après avoir créé un bureau d’études au Cambodge et une start-up dans le secteur des énergies renouvelables à Singapour, il rejoint le bureau d’études BURGEAP. En 2003, il devient chef de projet pour l’AFD. Il rejoint l’agence de Phnom Penh puis part comme Directeur de l’agence de Jérusalem en charge des Territoires Palestiniens. Depuis 2013, il occupe la fonction de directeur de l’agence régional de Yaoundé en charge du Cameroun, de la République Centrafricaine et de la Guinée Equatoriale.

Dominique de la Croix

Ddelacroix_mini

Ingénieur agronome (ENSA de Montpellier et Ecole Supérieure d’Agronomie Tropicale), il a effectué la quasi-totalité de sa carrière professionnelle dans divers pays d’Afrique subsaharienne tout d’abord au Tchad puis au Mali, au titre du Ministère de la Coopération ; et par la suite, en tant que responsable du secteur rural dans les représentations de l’Agence Française de Développement, au Niger, au Sénégal, au Burkina Faso et de nouveau au Mali. Il a également réalisé diverses missions dans d’autres pays d’Afrique pour le compte de la Coopération Française. Il effectue actuellement, à titre personnel, un voyage annuel au Mali pour aider des villages du cercle de Banamba dans la réalisation de leurs projets de sécurité alimentaire, avec le concours financier d’une ONG Française.

Jean-Baptiste Dumond

JBDumond_mini

Economiste de formation (Paris Dauphine), naturaliste de passion, Jean-Baptiste Dumond a commencé son parcours dans l’industrie pétrolière puis dans la récupération des métaux en Afrique avant de diriger le WWF France, de produire des films et des événements et enfin d’animer aujourd’hui la Fondation Lemarchand. Naturaliste, photographe, musicien à ses heures, il se définit comme un « guetteur de vie » à l’instar d’un Robert Hainard ou Théodore Monod, curieux, attentif de toute vie. Il a co-écrit et publié articles et livres et participe à la vie de plusieurs associations environnementales, humanitaires, et photographiques. Il est membre des JNE (Journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie) et co-fondateur du site faunesauvage.fr.

Vincent Feuillette

Feuillette_miniPassionné par le développement durable et l’énergie, Vincent est impliqué dans des actions de développement menées par des ONG depuis ses études à l’école Centrale Paris. Ingénieur, il a travaillé au sein de Véolia comme chargé de suivi d’exploitation et chez Bionersis (société pionnière de la valorisation du biogaz de décharge) comme assistant chef de projet au Chili. Il rejoint en 2009 ENEA Consulting, société de conseil en énergie au modèle innovant, où il a piloté entre autre le programme de mécénat pour l’accès à l’énergie porté par la société. Après plusieurs expériences en société d’économie mixte, il est en charge depuis début 2017 du développement régional des projets transition énergétique et écologique pour la direction régionale Occitanie de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Catherine Gabrié

CGabrie_mini

Docteur en océanographie, Catherine Gabrié est consultante en environnement marin et littoral, après plusieurs années au laboratoire de biologie marine de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, puis dans la mission « océans et côtes » du WWF-France. Elle travaille dans plusieurs régions du monde à la connaissance, la conservation et la gestion de la biodiversité marine : aires marines protégées, gestion du littoral, …. Depuis 15 ans, elle conseille les ministères pour la protection des récifs de l’outre-mer français (IFRECOR). Elle a particulièrement à cœur de capitaliser et transmettre les résultats, bonnes pratiques et expériences des recherches et des projets de conservation de la biodiversité marine à travers le monde.

Rémi Gouin

RGouin_Mini

Ingénieur agronome de formation, Rémi Gouin a été agriculteur pendant 10 ans. Il a ensuite travaillé pendant 25 ans sur des projets de développement agricole et de protection de la biodiversité dans les pays du Sud, à l’Agence Française de Développement et au Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM). Il se consacre depuis 10 ans à des projets de protection de la Nature dans les pays tropicaux, en cherchant à développer des filières économiques favorables à la biodiversité avec les groupes de paysans et des associations locales de militants écologistes. Il est président de l’Association Man and Nature.

Marie Christine Huau

MCHuau_mini

Marie Christine Huau est spécialiste du traitement et de la gestion des eaux et de l’environnement. Experte en océanographie côtière et en biodiversité marine, elle débute sa carrière en Australie pour suivre les évolutions et effets du changement climatique. Elle rejoint en 1988 la SAUR, filiale de services à l’environnement et l’eau du groupe Bouygues, et y occupe différents postes, de chargé d’affaires à la direction de la recherche et l’innovation. En 2003 elle rejoint l’Ifremer, en qualité de directeur de la valorisation et des partenariats industriels. Depuis 2007, elle dirige des projets développement commercial au sein de Veolia Eau et pilote des projets en gestion des eaux, aménagement urbain, littoral et gestion des ressources.

Christophe Jacqmin

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après une formation initiale en masso-kinésithérapie, Christophe Jacqmin a réalisé plusieurs missions pour Handicap International. Suite à ces expériences de gestion de projets il s’est reconverti en suivant une formation de gestion des organisations de l’économie sociale et c’est définitivement orienté vers le monde des ONG où il est actif comme salarié et comme bénévole depuis plus de 25 ans. Il possède un double tropisme Asie du Sud-Est et Afrique de l’Ouest très orienté sur le développement rural et les organisations paysannes. Directeur d’Inter-réseaux Développement rural depuis 2007 il est également depuis 2013 maître de conférence associé à l’Université Paris-Est Créteil où il est co-responsable du master action humanitaire internationale et ONG.

Alain Karsenty

AKarsenty_mini

Alain Karsenty est chercheur au CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Il travaille sur l’analyse des politiques publiques concernant les forêts, le foncier et l’environnement, en particulier en Afrique centrale. Il s’intéresse aux conditions et aux dynamiques de réforme dans ces secteurs. Ses thèmes de recherche privilégiés sont la fiscalité forestière, les concessions, et les instruments économiques des politiques publiques. Expert internationalement reconnu, il collabore régulièrement avec la Banque Mondiale, la Commission Européenne, la FAO ou la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. Ses plus récentes publications portent sur le mécanisme REDD+ (Réduction des Émissions issues de la Déforestation et de la Dégradation) et les Paiement pour Services Environnementaux.

Cécile Lachaux

CecileLachaux_mini

Cécile Lachaux est titulaire d’une maîtrise en biologie et écologie obtenue à l’université de Poitiers et d’Oklahoma. Elle a travaillé un an à Madagascar et au Bénin comme responsable de projets, dans diverses ONG. Elle y a acquis une expérience de terrain sur la gestion des problématiques environnementales. Elle a rejoint TFT France début 2009 où elle a accompagné les entreprises vers des approvisionnements durables d’huile de palme, de bois et de papier. Par la suite, elle a travaillé trois ans et demi pour TFT Indonésie, en tant que Senior Manager Asie. En 2014, elle a rejoint le Global Canopy Programme comme Senior Manager en charge du programme « les moteurs de la déforestation ». Elle vient de rejoindre Man & Nature en tant que Directrice Exécutive.

Philippe Lévêque

PLeveque_mini

Philippe Lévêque (chevalier de la Légion d’Honneur, HEC) débute sa carrière chez IBM, puis rejoint l’éditeur de progiciels SYSTAR. Bénévole chez Médecins du Monde, il en devient directeur du développement en 1994 puis directeur général adjoint en 1998. Il prend la direction générale de CARE France en 2000 et devient Administrateur de CARE Maroc en 2007 puis membre du Conseil d’Administration de CARE International à Genève en 2009. De 2003 à 2010, il a été Vice-Président du Conseil d’Administration du Comité 21 (Comité Français pour l’Environnement et le Développement Durable). Depuis janvier 2010 il assume la présidence du Groupement Solidarités de l’association des anciens élèves d’HEC. En 2013, il a été élu au Conseil d’Administration du syndicat professionnel France Générosités.

Tristram Lewis

TLewis_mini

Tris a récemment quitté son poste au sein de la Fondation Oak pour mettre en place un collectif de bailleurs de fonds (Funding FISH), dédié à la mise en oeuvre de la politique européenne commune de la pêche. Durant les sept dernières années, il a été le responsable des programmes de conservation des ressources marines au sein de la Fondation Oak. En plus de gérer le portefeuille de financements au niveau européen, il était aussi responsable de la supervision de la plupart des subventions destinées à la conservation des ressources marines en dehors des zones prioritaires. Tris a aussi travaillé au sein du département Politique Maritime de l’université de Plymouth ainsi que dans l’aide humanitaire (notamment au Darfour, au Kosovo et au Myanmar). Il possède une Maîtrise en politique maritime et du littoral.

Davina MacPhail

Davina a travaillé sur des projets de Microfinance en Inde et en France (Adie) elle a ensuite passé 4 ans dans la banque d’affaire (Citigroup et HSBC) en France, à Londres et à Taiwan. Elle a ensuite passé 4 ans au sein d’une entreprise sociale Cambodgienne (issu de l’ONG Phare Ponleu Selpak) ou elle était en charge de la relation investisseurs et de la stratégie de développement de l’entreprise. Davina a rejoint Phitrust Partenaires en 2016. Phitrust Partenaires est un fonds d’investissement qui investi dans des petites entreprises de l’économie sociale et solidaire. Elle est en charge du suivi des participations, du développement du portefeuille et des relations avec les réseaux Européens de l’impact investing.

Joël Mallevialle

JMallevialle_mini

Ingénieur en génie des procédés, Joël a passé 25 ans comme chercheur puis directeur du Centre International de Recherche sur l’Eau et l’Environnement du groupe Suez Environnement. Il a travaillé ensuite une dizaine d’années en Amérique Latine comme directeur des usines d’eau potable et d’eaux usées de l’agglomération de Buenos Aires puis de Porto Rico. Aujourd’hui à la retraite, il participe à des opérations humanitaires en Afrique et en Asie (construction de stations de traitement d’eau). Comme élu, il est en charge du développement économique de la Communauté de Communes du Rabastinois (Tarn).

Barbara Mathevon

BMathevon_mini

Environnementaliste de formation (Bordeaux IV), Barbara Mathevon a passé 7 ans à Madagascar en tant que responsable de la protection de la réserve naturelle de Vohibola (l’une des dernières forêts littorales de Madagascar) au sein de l’ONG malgache L’Homme et l’Environnement, puis Directrice adjointe. Elle a travaillé ensuite au Comité français de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature sur le suivi d’un portefeuille de 150 projets de protection de la biodiversité et lutte contre le changement climatique en Afrique francophone et à Madagascar financés par le Fonds Francais pour l’Environnement Mondial. En 2013, elle intègre le Gret et y monte, suit et évalue des projets de d’appui aux aires protégées en Afrique de l’Ouest (Mauritanie, Burkina, Bénin) et à Madagascar.

Simon Mériaux

SMeriaux_mini

Simon a intégré la fondation MAVA en décembre 2014. Il accompagne les projets et partenaires de la MAVA sur la thématique du renforcement organisationel. Il participe également au développement de la stratégie de la Fondation et à sa mise en œuvre. Avec une formation mixte entre écologie et sciences sociales, Simon a occupé plusieurs fonctions qui l’ont conduit du Museum National d’Histoire Naturelle de Paris au Niger, au Bénin, en Mauritanie… puis au Sénégal. Au fil de son parcours, Simon a travaillé à la recherche en ethnobotanique, à l’élaboration d’outils d’éducation à l’environnement, à la formation d’agents de parcs africains… avant de se consacrer à la gestion d’un programme d’accompagnement des acteurs et des organisations de la conservation du littoral en Afrique de l’Ouest.

Giuseppe Notarbartolo di Sciara

Gnotarbabolo_mini

Chercheur dans le domaine de la conservation de l’environnement marin. Docteur en biologie marine (Scripps Institution of Oceanography, Université de Californie, 1985) ; fondateur (1986) et président de l’Institut de Recherche Tethys ; conseiller pour les mammifères aquatiques auprès de la Convention sur la conservation des espèces migratrices (depuis 2014) ; co-président de la « Task Force » sur les aires marines protégées pour les mammifères marins de l’IUCN (depuis 2013) ; vice-président du « Cetacean Specialist Group » de l’IUCN (depuis 1997) ; membre de la Commission Mondiale sur les Aires Protegées (depuis 2003) ; conseiller du « Pew Fellows Program in Marine Conservation » (depuis 2003). Enseigne les sciences et la politique de conservation de la biodiversité marine (depuis 2007) à l’Université Statale de Milan. Pour plus de détails

Rémi Oriot

ROriot_mini

Diplômé sur l’environnement (maîtrise d’Ecologie et d’Ethologie en 1979), Rémi Oriot a complété son cursus avec une formation en sciences humaines et une spécialisation comme technicien en agriculture biologique. Militant pour une meilleure gestion de l’environnement, il totalise une trentaine d’années de travail au sein de la filière agriculture durable en zone ACP et Amérique Latine. Après un engagement humanitaire, il se retrouve dans les pays en difficultés, à la croisée du développement économique, de la protection de l’environnement et des Droits de l’Homme. Il a à cœur de partager son expérience terrain en matière de développement rural durable.

Marie-Noëlle Reboulet

MNReboulet_mini

Ingénieure agricole, titulaire d’un DESS d’Economie du Développement et d’un Master en Sciences Sociales, Marie-Noëlle Reboulet est engagée depuis trente-cinq ans dans des actions de solidarité internationale (notamment dans l’Enseignement Agricole et auprès d’Artisans du Monde, du CFSI, du GRET et du GERES). Membre pendant 15 ans d’un bureau d’études spécialiste de l’énergie éolienne, elle va associer solidarité internationale et énergies renouvelables. En 2007, elle contribue à la création de la fondation POWEO (fondation d’entreprise sur les questions d’énergie en Afrique finançant des projets non gouvernementaux) qu’elle va diriger pendant 5 ans. Depuis 2013, elle est représentante bénévole, et maintenant administratrice du GERES, ONG spécialiste de l’accès des plus pauvres à l’énergie.

Ghislain Rieb

GRieb_mini

Ingénieur de formation, Ghislain Rieb intervient sur les problématiques environnementales et de développement. D’abord expert en protection du littoral pour le ministère de l’Equipement, il s’est ensuite concentré sur les problématiques d’environnement mondial pour le compte du ministère de l’environnement puis pour le compte de l’Agence Française de Développement. Après 6 ans passés au sein du Secrétariat du FFEM en tant que référent biodiversité et changement climatique, Ghislain Rieb a rejoint depuis septembre 2011 l’AFD Maputo dont il suit le portefeuille biodiversité. Tout au long de son parcours, il a pu développer une connaissance extensive des sujets biodiversité en Afrique australe et en Asie du Sud Est tant sur les enjeux marins et terrestres que sur des sujets transversaux tels que les outils de financement.

Silvia Ritossa

Agro-biologiste, diplômée en Biologie tropicale avec un DESS en socio-économie des pays en voie de développement, Silvia RITOSSA a travaillé au Kenya, en Equateur et à Madagascar. Elle a rejoint en 2004 l’UICN en France, pour soutenir l’intégration de la biodiversité dans les politiques multi-sectorielles du gouvernement, puis pour gérer pendant une dizaine d’années un programme du FFEM destiné au renforcement de la société civile engagée dans la conservation en Afrique.Les nombreuses missions dans une quinzaine de pays africains lui ont permis d’acquérir une bonne expérience du terrain et une expertise certaine dans l’évaluation de projets très diversifiés, marins et terrestres (plus d’une centaine). Silvia est aujourd’hui basée en Tanzanie, où elle est consultante en gestion des ressources naturelles.

Allison Robertshaw

ARobertshaw_mini

Ayant suivi une formation en économie du développement, Allison travaille dans le domaine de l’environnement depuis 1995. Au cours des 20 dernières années, elle s’est concentrée sur l’interaction entre développement économique et protection de l’environnement, évoluant dans différents postes au sein d’ONG, du gouvernement ou dans le secteur commercial. Plus récemment, elle a travaillé dans le domaine de la philanthropie, en dirigeant la fondation Nand & Jeet Khemka et, plus récemment, Zennström Philanthropies. Elle s’est ainsi concentrée sur l’appui à des approches innovantes associant lutte contre le changement climatique et entrepreneuriat. Elle possède un BSFS (Bachelor of Science in Foreign Service) de la School of Foreign Service de l’université de Georgetown et une Maîtrise de la London School of Economics.

Irène Serot Almeras

ISerotAlameras_mini

Irène Serot Almeras a choisi de coopérer avec des structures œuvrant concrètement sur le terrain, dans des pays en développement. Elle est directrice de Efiscens, société de conseils dédiée à l’amélioration de l’efficacité des actions de développement durable. Elle est également formatrice associée au sein de Bioforce/Dakar, membre du Conseil d’Administration de l’Asedeme, du Conseil International de Sos Sahel et du comité projets de la Seed Foundation. Elle avait auparavant dirigé le service de relations avec la société civile de l’Ambassade de France à Washington. Elle a également participé à la mise en place puis a dirigé la Fondation Ensemble. Auparavant, elle a été directrice adjointe de Enda Maghreb et membre du comité de réorganisation de Enda Tiers Monde.

Ralf Sonntag

Défenseur passionné de l’environnement marin, Ralf Sonntag a exercé différentes fonctions pour protéger les océans tant pour les gens qui en dépendent que pour les animaux qui y vivent. Après avoir obtenu son doctorat à l’université de Brême, il a commencé sa carrière comme biologiste spécialisé dans l’étude des baleines et joua un rôle clef dans la création du premier sanctuaire de petits cétacés au large des îles de Sylt et Amrun (Allemagne). Il a poursuivi ce travail comme militant chez Greenpeace puis comme directeur de l’IFAW en Allemagne. Cette activité concernait la protection marine au niveau global, mais aussi la préservation terrestre en Afrique. Actuellement, il travaille comme consultant pour le compte de différentes grandes ONG sur les politiques de conventions de conservation telles que le CITES ou le CMS.

Jérôme Spaggiari

JSpaggiari

Jérôme Spaggiari possède 20 années d’expertise professionnelle dans le domaine de l’environnement et du développement durable, notamment sur les enjeux de biodiversité. Il a d’abord travaillé sur l’écologie d’oiseaux marins dans les Terres australes et antarctiques françaises ou d’ongulés en Afrique de l’Ouest, dans le Parc national des Écrins et dans les forêts sèches de la Nouvelle-Calédonie. Il a ensuite dirigé les programmes d’ONG environnementales majeures. Installé au Québec depuis 2009, il a créé atelier phusis, une entreprise d’expertise-conseil dont l’ambition est de concilier biodiversité et développement. Il collabore aussi bien avec des organisations internationales, que des entreprises extractives ou encore des communautés locales ou autochtones. Jérôme est également un expert auprès de la commission mondiale des aires protégées de l’UICN ou encore de l’IPBES.

Francis Staub

Francis_Staub_mini

Francis Staub est consultant indépendant soucieux de tout ce qui touche aux océans (et à la foret). Il fournit des services techniques liés à la conservation et l’utilisation durable des ressources naturelles. Depuis plus de 15 ans, il travaille sur les aires marines protégées et la gestion des écosystèmes marins tropicaux. Avant de travailler comme consultant indépendant, il a travaillé pour le ministère français de l’environnement et la Banque Mondiale (à Washington, DC). Il est membre de la Conservation Finance Alliance (CFA), de la Commission mondiale des aires protégées (CMAP) et la Commission de l’UICN sur l’éducation et la communication (CEC). Depuis les 10 dernières années, il est conseiller auprès du secrétariat de l’initiative internationale pour les récifs coralliens (ICRI). Pour plus d’informations, www.biodiv-conseil.fr .

Judith Symonds

JSymonds_mini

Judith Symonds est conseillère en philanthropie, planning stratégique, communication et affaires publiques. Engagée dans la promotion de l’engagement civique, elle a créé et dirige la plateforme Tocqueville, est cofondatrice du Challenge Tocqueville, et créatrice du Syllabus du Module Tocqueville Société Civile et Philanthropie. Elle est diplômée de l’université de Stanford, et professeure à Sciences-Po Paris où elle enseigne la Nouvelle Philanthropie et l’Investissement Social. Ses postes précédents furent notamment : Conseillère séniore pour les partenariats avec la société civile au sein du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies ; Directrice exécutive de la Fondation Future Harvest ; Présidente de la Fondation pour le développement de l’agriculture polonaise ; Directrice de Ruder Finn Inc. Europe.

Ana Velasco Steiger

AVelasco_mini

Biologiste-herpétologue de formation, elle a dédié plus de 15 ans de sa vie à l’étude et à la conservation des reptiles et amphibiens tropicaux sud-américains. Equatorienne d’origine, elle travaille actuellement comme conseillère scientifique pour la production de films documentaires animaliers («Océans», «Amazonia», «Il était une Forêt», «Les Saisons» et «Le plus beau pays du Monde»). Elle fait partie de l’équipe créatrice de la Fondation Herpétologique Gustavo Orcés et du Vivarium de Quito (Equateur) qu’elle a dirigé et dont elle a piloté plusieurs projets de recherche fondamentale sur les reptiles et amphibiens d’Equateur. Elle a aussi travaillé deux ans à la coordination de divers projets menés par l’UICN (Office Régional Amérique du Sud du Congrès mondial de l’IUCN, Rio +20).

Partager cette page sur :
© 2014 Fondation EnsembleCréditsMentions légalesCookiesFAQPlan du siteRSS