Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus et gérer ces paramètres .

Actualités
22 juin 2017

Interview de Consuela Pastor, agricultrice avec le projet mené par Care en Equateur


Consuela_New

Consuela Pastor travaille avec le projet ‘Adaptation au changement climatique des populations andines par la gestion, la conservation et la restauration de páramos

Les páramos sont un biotope d’altitude que l’on retrouve dans la Cordillère des Andes. Ce programme, mené par Care en Equateur, vise à les restaurer grâce à des techniques ecosystémiques. Un programme d’éducation environnementale ainsi que des des formations aux méthodes agricoles d’altitude, résilientes au changement climatique, et sur l’amélioration des conditions de vies sont notamment mis en place.

« Je vivais en ville auparavant mais depuis que je fais partie des productrices de l’association ‘Buen Vivir’ (Bien Vivre), ma vie a pris un tout autre sens.

Ma participation au sein de cette organisation m’a permis de comprendre de nouveaux concepts de vie et d’intégrer des valeurs telles que la solidarité, la réciprocité et le partage qui sont des concepts étrangers en ville.

Ces femmes m’ont appris à être solidaire, à penser aux autres, et à semer. Je participe à ce projet au quotidien avec mes amies. J’échange avec les jeunes mais aussi avec les communautés : je me sens en être membre à part entière. Avec l’équipe Care, j’ai accompagné des communautés et des écoles de petite taille dans le développement des activités du projet et tout particulièrement dans la formation des garçons et des filles journalistes ‘en herbe’.

Le travail avec les enfants a un impact positif. Nous avons parlé de l’eau, du páramo et j’ai ressenti qu’ils avaient du goût pour la préservation des ressources naturelles. Si nous continuons à éveiller les consciences sur les thèmes de la préservation de l’eau et du páramo, je pense que Pedro Moncayo connaîtra un avenir meilleur, car nous ferons face au changement climatique. »

Partager cet article sur :
© 2014 Fondation EnsembleCréditsMentions légalesFAQPlan du siteRSS