Utilisation des cookies En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus et gérer ces paramètres .

Actualités
22 juin 2017

Témoignage de Vong Phan, riziculteur dans la zone du lac Tonle Sap au Cambodge


Vong Phan_Actu

Vong Phan s’investit avec les équipes de WCS dans le cadre du projet « Renforcer les capacités des agriculteurs à gérer un écosystème de plaine menacé » au Cambodge.

Comme près de 200 autres paysans dans la zone ciblée par le projet, cet agriculteur utilise la plateforme pour le riz durable (« Sustainable Rice Platform » ou SRP). Ce programme de riziculture durable (aucun recours aux engrais chimiques ni à des pratiques agricoles néfastes) vise notamment à protéger l’habitat de plaine de l’Outarde du Bengale, l’espèce en danger de disparition soutenue par le projet. Le riz labellisé « SRP » est commercialisé à un prix plus élevé auprès d’une clientèle ciblée.

« Cette parcelle de terre m’a été donnée par l’Etat il y a plus de vingt ans, parce que je n’avais pas de terres à cultiver. C’est tout ce que j’ai. J’aime vivre ici parce qu’il y a une école pas loin où sont scolarisés mes enfants.

Je participe à ce projet parce que je suis pauvre et je pense que cela va m’aider à vendre mon riz à un meilleur prix s’il est mieux cultivé. J’espère aussi que j’aurai de meilleurs rendements et j’apprécie le soutien que m’apporte ce projet.

Je vois déjà que mon riz pousse mieux parce que les semences sont meilleures, et on m’a appris comment améliorer mes cultures sans utiliser d’engrais chimiques.

Je suis inquiet pour l’avenir à cause du changement climatique. Beaucoup de personnes du village sont en train de partir pour aller travailler dans des usines de vêtements près de Phnom Penh. »

Partager cet article sur :
© 2014 Fondation EnsembleCréditsMentions légalesFAQPlan du siteRSS